Abdelhafid Rouag est mort.

                                      Collectif de Soutien Adlen

La Presse au jour le jour

È

Dès le 14 octobre, nous nous sommes attachés à informer les media ... "ne compter que sur ses propres forces" disait un vieux timonier du siècle passé... reconnaissons-le, nous avons délibérément écarté certaines parutions. Nous avons tout utilisé, le Net, la Poste, le porte à porte, le Parlement, le Sénat, les associations... Sur cette page, seule la Presse (quotidiens,hebdomadaires, Radios, TV) est évoquée. Remarquez bien les dérives,  depuis le communiqué initial expédié à l'AFP par l'ex-avocate de Kheira jusqu'à son interprétation et sa publication.  A quelques rares exceptions près, les "sources policières" sont les plus prisées des journaleux. On imagine bien que le commissariat du XVII° communique  aisément sa version des faits. Dans le cas d'Adlen, ça ne nous arrange pas.

Nous ne pouvons pas lire toutes les publications... merci de nous signaler celles qui nous auraient échappées.      Indiquez-les nous ici                                                                dernières infos ->   25/06 30/06 15/07 17/12

È

18 octobre 2004 Communiqué adressé par l'avocate de Kheira à l'AFP

(lire)   

18 octobre 2004 1ère dépêche vers la Presse.

(lire)   

19 octobre 2004 Reconnaissons-le, Bernadette Chamonaz a été la première (à notre connaissance) a évoqué le drame d'Adlen. Par deux fois sur Inter matin (6h et 7h30) elle l'a mentionné... dans la foulée de la beuverie tragique du commissariat de Nantes. Comparez les taux d'alcoolémie des policiers nantais avec celui attribué à Adlen! Nous avons tout de même grincé des dents lorsque B. Chamonaz précisait qu'il conduisait en état d'ébriété. A sa décharge, la dépêche expédiée à l'AFP mentionnait le fameux PV trouvé sur Adlen sur lequel nous nous interrogeons encore. C'est là le problème... tout ce qui émane de la Police est a priori considéré comme avéré.

 

19 octobre 2004 Dans son article, Piotr Smolar donne une version froide mais correcte de l'information. Il se plante toutefois en parlant de la comparution "immédiate" du 4 novembre... La convocation est bien pour le 4 novembre... mais en 2005 ! Ce n'est pas pareil !  Nous lui avons fait remarquer.   

(lire)

20 octobre 2004 2ème dépêche vers la Presse.

(lire)

20 octobre 2004

  No comment... mort naturelle.

(voir l'article)

21 octobre 2004

On vous laisse lire l'article. A vous de juger.

On attendait mieux de Libération.

 (voir l'article)

21 octobre 2004 Ouf ! Enfin un article cohérent avec ce que nous savons... merci Laurent Mouloud. Poursuivez vos investigations ! Nous n'en sommes hélas qu'au début.

 (voir l'article)

21 octobre 2004 Abject. C'est vrai qu'on n'attend pas grand chose des gratuits... toutefois, nous n'avions pas encore repéré qu'ils se  prenaient pour l'organe de communication de la police nationale ! Alors que l'enquête de l'IGS démarre à peine... Ils publient déjà leurs conclusions ! Circulez, il n'y a rien à voir. Ils vont même jusqu'à dire qu'Adlen se rend spontanément à la convocation qui ne lui a pas encore été communiquée ! Il sifflotait en y allant ?   Notre conseil, dès que vous voyez une pile de ce torchon, prenez la (c'est gratuit) et mettez la dans la première poubelle... ce sera un acte citoyen. Il s'agit de salubrité publique. Jugez par vous même.

 (voir)

26 octobre 2004

   Correctif de Libération (en bas de la page 15)... élégant, entre chien et chat !

"Correctif: Abdelhafid Rouag, décédé après son arrestation au commissariat du XVII° arrondissement de Paris (Libération du 21 octobre), avait téléphoné à son épouse la veille de sa garde à vue, et non pas le lendemain, pour la prévenir qu'il ne rentrerait pas. Son épouse, qui n'a eu aucune nouvelle, s'est fait promener par les services de police".

(voir)

27 octobre 2004    "Ne pas laisser l'affaire s'enterrer"... .annonce de la saisine de la CNDS (Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité) par la Sénatrice Nicole Borvo.

(voir)

06 novembre 2004  L'avez-vous remarqué? Notre site est maintenant référencé sur le moteur de recherche   Essayez: tapez "Adlen Rouag"...  Le site du Collectif arrive en tête. Nous remarquons également qu'il est référencé par le Collectif Indymedia ainsi que par le Collectif  Bellaciao .

 

07 novembre 2004  Une référence de plus ""...  (contre les violences policières et sécuritaires) mentionne "la sombre affaire Rouag".

(voir)

10 novembre 2004  publie son recto/verso mensuel n°24. On y mentionne Adlen (Abdelhafid Rouag)... entre autres.    

(voir)

10 novembre 2004

Le RAIDH ( "Réseau Alerte et Intervention pour les Droits de l'Homme" ) signale notre existence: "Nous vous soutenons dans votre cause pour que justice soit rendue pour Abdelhafid, nous nous sommes permis de publier votre appel sur notre site" nous écrivent-ils.

(voir)

23 novembre 2004      Le site circule sur les forums... depuis le 8/11 (merci au "voisin de palier")...

(voir)

22 mars 2005    

Un "éminent syndicat" de gardiens de la paix n'a pas supporté l'intervention de la CNDS dans les locaux du commissariat.

( voir )

25 juin 2005

"Gros soupçons..."    La CNDS a transmis les résultats de son enquête au Procureur de la République. Cette commission se pose les mêmes questions que nous! Abdelhafid aurait-il été "éjecté au petit matin dans un état grave" ??? Où l'on apprend également que les fonctionnaires de police peuvent (parfois) signer à notre place.  étonnant!

( voir )

Lire l'article sur le site de Libé

30/06/2005

  Où l'on découvre que la CNDS n'arrive pas aux mêmes conclusions que l'IGS...            ( voir )

La brève du jour... l'arrêt cardiaque est quand même postérieur à la fracture du crâne.        ( voir )

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

15/07/2005

 L'affaire devient épineuse pour le commissariat...          lire la suite

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

17/12/2005

Le communiqué de l'AFP... voir

La brigadière a été mise en examen.  voir

 

Ã È È